1 500 000+ followers
Afficher plus

1700/2800 Success

Sucrelune
Membre depuis : août 30, 2016
Ajouter comme ami
20 jeux en Wishlist
Baldurs Gate II - Enhanced Edition
-19%
12.88€
Baldurs Gate II - Enhanced Edition
Lui offrir
Empire: Total War Collection
-84%
5.24€
Empire: Total War Collection
Lui offrir
Fallout 4 GOTY Ed.
-72%
11.34€
Fallout 4 GOTY Edition
Lui offrir
Project Hospital
-20%
19.90€
Project Hospital
Lui offrir
DLC Stellaris: Apocalypse
-62%
7.64€
Stellaris: Apocalypse
Lui offrir
DLC Stellaris: Synthetic Dawn
-62%
3.84€
Stellaris: Synthetic Dawn
Lui offrir
DLC Stellaris: Utopia
-60%
7.99€
Stellaris: Utopia
Lui offrir
DLC Attila - Slavic Nations Culture Pack
-53%
3.49€
Total War: Attila - Slavic Nations Culture Pack
Lui offrir
DLC Total War: ATTILA: Celts Culture Pack
-53%
3.49€
Total War: ATTILA: Celts Culture Pack
Lui offrir
Total War: NAPOLEON  Definitive Edition
-67%
8.37€
Total War: NAPOLEON Definitive Edition
Lui offrir
Total War: Warhammer
-80%
12.06€
Total War: Warhammer
Lui offrir
Total War: Warhammer II
-77%
14.00€
Total War: Warhammer II
Lui offrir
DLC WOW: Carte 60 Jours
-20%
23.89€
World of Warcraft: Carte 60 Jours
Lui offrir
SENRAN KAGURA Burst Re:Newal
-25%
29.89€
SENRAN KAGURA Burst Re:Newal
Lui offrir
Warcraft 3: Reforged
-100%
0.00€
Warcraft 3: Reforged
Lui offrir
2 amis
Maitre Corbeau1500 pts
Ka-rong1400 pts
25 jeux achetés
5 reviews postées
The Long Dark
90
Moi qui hésitais à m'installer au Canada... :x

Vous aimez manger de la pâtée pour chien froide dans une boîte cabossée, à l'abri dans une cabane glacée battue par les vents, tandis que dehors un loup tourne et vous attend ?
Bienvenue au Canada.

Formule :
1/3 Don't Starve 1/3 Le territoire des loups 1/3 Skyrim = The Long Dark.

TLD est un jeu triste et rêche, froid et punitif.
Dit comme ça, forcémment...
Et pourtant.
Dès les premières secondes, on est sous le charme glacé de ce survival sur neige.
Perfect cocktail.
Coup de coeur.

* * * Au menu * * *

* Le <mode Histoire> vous propose, au fil du scénario, d'apprendre les bases de la survie en milieu post-apo et gelé; vous pourrez abuser des sauvegardes, ça ne vous sauvera pas si vous ne savez pas y faire. L'ambiance est excellente, le doublage très bon, la découverte excitante.

* Le <mode Défi> vous lance dans une excursion non sauvegardable : si vous quittez, c'est terminé. Le trip dure entre 1 à 3h selon les développeurs. Au programme, il faudra atteindre tel point en tant de jours, ou fuir un ours qui vous traque par exemple.

* Le <mode survie> vous place, en totale liberté, dans la situation de Don't Starve ou de tout jeu de survie ordinaire, le seul but étant d'aller "au plus loin". Vous pouvez quitter et revenir exactement au même point. En assumant ce que vous avez fait.

3 conseils importants :
1 - Spoilez-vous le moins possible (évitez les guides et soluces car le sel même du Long Dark est la découverte "à la dure" de ses mécanismes. Une fois assimilés, vous avez "terminé" la première partie du jeu (la seconde consistant à les pousser au maximum pour survivre le mieux possible).
2 - Ne vous découragez pas. La phase "purée mais j'en bave" est obligatoire.
3 - Ne visez pas trop haut au début. Survie en mode "pélerin" (facile) pour découvrir; ou bien en "voyageur" (normal), ou bien l'histoire, bien sûr. Ne jouez pas les surhumains, vous allez vous casser les dents et risquer le ragequit.

TLD est immersif au possible, visiblement assez travaillé, dans ses mécaniques et ses atours graphiques, tandis que la partie sonore s'avère parfaite.
La vue subjective est très bien conçue, l'interface correcte.
Sauf dans le scénario épisodique (dont tous les épisodes ne sont pas sortis quand j'écris ces lignes), vous pouvez choisir d'être un ou une survivant(e), ce qui change simplement le monologue.
Car vous allez parler seul(e), et pour cause : c'est l'apocalypse silencieuse.

La poésie d'un paysage enneigé, dans ce contexte "no future" vous prend carrément au ventre.
La lutte pour franchir chaque journée vous tient en haleine.
Point de zombie, pas de monstre, que du loup, de l'ours, du renne et du lapin.

Pour voir un peu de monde, il faut choisir le <mode histoire>. C'est le seul qui soit habité par d'autres humains que vous.
Les cinématiques et le scénario ne sont pas cultes, mais bien ficelés.

D'abord, la phase douloureuse : apprivoiser les bases.
Ensuite, les exploiter au mieux, prendre un grand bol d'air et se sentir l'âme exploratrice survivaliste.
Enfin, relever les défis terribles du mode dédié.

Et le raconter.
Car vous aurez quelques anecdotes en stock.

Outrepassez le premier contact revêche. Prenez votre mal en patience.
Depuis quand un jeu vous a traité de la sorte ?
World of Warcraft: Carte 60 Jours
90
Je suis sur World of Warcraft, épisodiquement, depuis le beta-test de 2005.

Bien sûr, son heure de gloire est passée.
Bien sûr; la folle époque est derrière (du lancement jusqu'à l'extension "Lich KIng" / "Le roi Liche").

Mais il reste toujours dans le top 3 des meilleurs mmo, à la fois actuels, et de tous les temps.

L'écriture, l'ambiance, le contenu, la technique, le suivi des clients/joueurs restent impeccables.
On ne peut pas demander à un jeu légendaire de redevenir ce qu'il a été avant, pas plus qu'on ne peut le vouloir d'un acteur, d'une chanteuse...
En 2018, WoW a beaucoup évolué, il n'est pas le même qu'en 2005 ni même en 2010, mais il reste très accueillant, truffé de choses à faire, de hauts-faits à relever, de territoires à découvrir, de personnages à rencontrer, de quêtes savoureuses à lire, de beaux donjons à écumer, d'artisanat à peaufiner, et bien sûr, de murlocs à dessouder.

Quand j'ai commencé, je sortais à peine de mes études, c'était ambiance donjon/raid de nuit, 2h de sommeil, et go boulot.
Aujourd'hui j'ai 2 enfants, je dors 7-8h, je baille devant l'écran vers 22h, je suis tout seul sur Azeroth, mais le bonheur est toujours au rendez-vous.
Précisément parce que Blizzard a su vivre avec son époque : de nos jours, on ne consacre plus autant de nuits blanches et week-ends sur un mmo, mais on veut notre dose. Notre petite dose de rêve.
Et WoW a su rester à jour. On peut penser ce qu'on veut de Blizzard, du fanboy au rageux.
Mais on ne peut pas contester qu'ils n'arrêtent pas de bichonner, mettre à jour, peaufiner, lécher leurs jeux.

Créez votre compte IG pour continuer

Vos données ne seront jamais utilisées ou revendues à des fins commerciales.