1 500 000+ followers
Afficher plus

1000/2800 Success

Ekushisu
Membre depuis : déc. 21, 2014
6 reviews postées
FIFA 17
90
Pour commencer, je ne suis pas un féru de simulation sportive et encore moins de foot. J'ai été agréablement surpris par FIFA 17. Cet opus marque la volonté d'EA de passer tout ses jeux sur le Frostbite Engine, voilà chose faite pour FIFA et ça se voit mais surtout se sens bien.

Les effets visuels, animations, graphismes en général sont bien plus propre que ce qu'on a l'habitude de voir avec les jeux de foot : bug de collisions, bug de squelettes. Bon je ne dis pas qu'il y en a plus, mais c'est moins flagrant.

Côté accessibilité : au top. Pour un joueur qui n'y connait rien comme moi, vous vous amuserez très vite. Un assistant intelligent vous donne des combinaisons de touche lorsque vous êtes en jeux. Avant chaque match, le temps que le jeu charge, un exercice d'entraîne se lance pour vous aider à vous améliorer : sous forme de mini-jeu c'est une très bonne manière d'aider à l'apprentissage des touches pour le joueurs.

Côté gameplay : j'avoue que ce qui m'intéresse dans un jeu comme FIFA ce n'est pas la compétition, c'est plutôt le mod solo en carrière de joueur. Le mode carrière est vraiment très intéressant et le choix de ligue de foot c'est vraiment étendu avec le temps intégrant même la première division japonaise pour vous dire.
J'ai été très agréablement surpris par le mode aventure, si l'histoire est très bateaux et qu'on à l'impression de jouer à un mode carrière "amélioré", ça reste très sympa j'ai hâte de voire la suite de l'histoire d'Alex Hunter.

Côté multijoueur : j'ai apprécié la possibilité de faire son propre club et de joueur en "coop" avec ces amis contre d'autre club de joueur ! Cependant ce mode de jeu est très frustrant car il manque encore cruellement de fonctionnalité. Impossible de faire des recrutement de joueurs d'IA ou de gérer un budget pour son club, l'IA en jeu est très aléatoire d'un match à l'autre et vous coûte très très souvent la victoire ce qui est très frustrant.
Stellaris
90
Facile à prendre en main pour les non-initié au genre (particulièrement pour un jeu de chez Paradox Interactive). Le jeu a bien été travaillé sur beaucoup de point, et à surtout totalement changé depuis la première version parût en Mai 2016. Le jeu a reçu 6 mise à jours gratuite majeur qui ont peaufiné et parfois complètement refondu le gameplay pour arriver à une bonne maturité.

Pour que ces mises à jours gratuites persistent, les développeurs ont choisit le business modèle du DLC, cependant, ces derniers restent vraiment auxiliaires, apportant de nouveaux plots de quête dans la galaxie.

Sur le plan du gameplay, il manque quelques fonctionnalités je dirai, surtout côté space underground : manipulation des pirates, jeux d'influence entre les empires pas assez important, disons qu'il est difficile d'être en conflit avec un autre empire sans y passer par les armes : la diplomatie de surface bien qu'assez élaborer ne permet pas de faire un jeu de pression correcte et il est difficile de déstabiliser un empire qu'on ne porte guère dans son cœur de l'intérieur. Peut-être y a-t-il matière à évoluer sur ce côté du gameplay.

Côté temps de jeu, comptez au minimum 6 heures de jeu pour une partie jouée à vitesse maximal en solo et sans arrêts de jeu. Comptez au minimum 20 heures de jeu pour une partie multijoueur avec des amis, où souvent la vitesse est plus lente d'un commun d'accord pour que chacun puisse répondre à des événements personnels.

La taille des cartes influera grandement sur l'ordre de grandeur du jeu : plus la carte est grande plus la taille des flottes / population pourra grandir. J'ai fainté de constaté si les forces des IA Whiteflag en jeux (IA sans empire : pirates, créatures de quête etc ...) était augmenté avec.

Les batailles spatiales sont assez intéressante, si au début la force de la flotte semble prédire qui va gagner ce n'est pas toujours vrai, la composition des flottes en terme d'équipements et d'armes est très importante. Tellement qu'on regrette l'absence de possibilité de pouvoir espionner son ennemie et connaître la composition de ces vaisseaux pour s'adapter à lui avant de commencer une guerre.

Le jeux est configuré pour subir une "crise de fin" au bout de 200 ans de jeu (désactivable). Autant le dire tout de suite, la première fois, vous allez pleurer, vous allez probablement voir votre empire se faire éclater planète par planète puis se déchirer dans une horrible guerre civile. Il existe plusieurs crises de fin (une seule par partie biensur), déterminé en fonction de certains paramètres et issue d'évènement au cours de la partie.

Pour conclure, Stellaris est un bon jeu, il a encore beaucoup d'axe à exploiter dans le jeu pour les développeurs qui promet encore beaucoup de mise à jour gratuite.

Créez votre compte IG pour continuer

Vos données ne seront jamais utilisées ou revendues à des fins commerciales.