1 500 000+ followers
Mostra altro

1500/2700 Success

Lina
Membro da: ott 16, 2015
Invia una richiesta di amicizia
1 giochi nella wishlist
Reckoning
-87%
2.61€
Kingdoms of Amalur: Reckoning
Offrilo tu
12 amici
TheBroder2800 pts
Thork2a2800 pts
Kawa2500 pts
Teh_Dshot2300 pts
Ludovic Fabié1900 pts
Spit1900 pts
Hunter24681400 pts
Majin_Moi1400 pts
D201001200 pts
peper1200 pts
lumik1100 pts
gamer-f7a47e600 pts
30 giochi posseduti
6 recensioni pubblicate
The Elder Scrolls V: Skyrim Legendary Edition
80
Il y a peu, je me suis dit "A quoi ressemblerait Skyrim moder à l'extrême en 2019 ? ". Après un tour rapide sur Nexus (d'environ 3 bonnes heures), j'ai lancé Skyrim. Je connais le jeu depuis sa sortie, la première fois que j'ai posé mes yeux dessus je l'ai trouvé beau, mais désormais pour m'y faire jouer les mods sont indispensables. Cela n'a malheureusement pas suffit à rendre le jeu immersif à mes yeux. Je ne sais pas si c'est la quête principale qui me gonfle mais je n'arrive pas à jouer plus de quelques heures. A ce jour j'ai abandonné pour la énième fois après avoir rendu visite à mes p'tits vieux sur la montagne. Parallèlement je suis sur Oblivion, modé, je retrouve l'entrain qu'il manque à cet opus.
Loin d'être mauvais, Skyrim vieillit, son univers ne me fascine plus comme autrefois. J'en ai marre de ces foutus dragons qui déciment des villes entières dès que j'apparais, un village à été rayé de la carte lors de ma dernière partie littéralement, j'ai du ressusciter toute la population. Un bug peut-être, mais bien lourd. Je collectionne les os de dragons, je suis riche à souhait, mariée et heureuse mère de deux enfants, ah non un, j'ai tué le gosse psychopathe la dernière fois. Même en augmentant la difficulté, je me rends compte que le challenge n'est plus là. Et pourtant l'univers est grand, les paysages font rêver et certaines guildes sont bien cool, on est quand même bien pété !
Dans Oblivion je regrettais de ne pas avoir de compagnon, ça aurait pu ajouter plus de profondeur, alors quand Skyrim est apparu je me suis dit "Chouette!". Que nenni ! Il n'y aucune interaction, aucune quête à faire pour votre moitié, c'est juste une bourse à or sur patte que l'on voit quand on rentre à la maison pour stocker nos trésors. On peut adopter, construire sa maison (bien classe je l'avoue), mais notre famille n'a aucune influence ou utilité. On ne peut même pas enfanter ! C'est quand même dommage, sans en faire un jeu "Sims" le studio aurait pu exploiter ce détail.
En fait j'apprécie ce jeu autant qu'il me lasse, j'ai envie de tout faire mais une fois le PC allumé, le jeu lancé, je n'ai qu'un envie : le fermer.
Un comble pour quelqu'un qui ne lâche pas le morceau, je suis très obstinée, je l'ai déjà terminé plusieurs fois mais je n'y arrive plus.

Je pense que certains ne seront pas d'accord avec ce que j'ai écrit, mais ce n'est qu'un avis personnel. Tout dans ce jeu t'invite à la découverte d'un bel univers, riche et plein de sang à faire couler. Je crois que c'est parce que j'ai changé en "grandissant", je n'ai plus les mêmes attentes et j'attends de la nouveauté et de la qualité. D'ailleurs je flippe un peu pour le prochaine Elder Scroll, Bethesda ne compte pas changer de moteur graphique. C'est quitte ou double, Fallout 76 a été un désastre et je crains le pire, j’espère de tout cœur qu'ils retiendront la leçon. Mais bon, avec CE qui est déjà obsolète, j'ai du mal à croire que le studio nous ponde un jeu cohérent graphiquement avec notre époque. L'espoir fait vivre !

Les points négatifs et positifs sont purement personnels , c'est ce que je ressens et ça ne sera sûrement pas au goût de tous. Il manque ce petit plus qui me fait passer des nuits blanche sur mon PC.

Bon jeu à tous, navrée pour les fautes et see ya !!
Resident Evil 6
80
Je ne suis pas une grande joueuse en ce qui concerne Resident Evil, j'ai acheté le 6 en me disant qu'il faut tester avant de critiquer et surtout je voulais me défouler.
J'ai apprécié l'histoire de la première campagne, on retrouve nos zombies habituels, le stress de se faire becter à chaque coins de rue.

Le côté positif :

L'ambiance est sympathique, pas toujours angoissante, mais on a quand même des moments de flippe à certaines occasions.
La musique est agréable mais ne vaut pas les premiers, mais ce n'est que mon avis.
Parfois la difficulté des niveaux et surtout le fait qu'on est pas forcément riche en munitions ce qui force à agir intelligemment ou nous pousse à jouer les suicidaires pour sauver ce qu'il nous reste de balles pour parer à l'imprévisible.
Le bestiaire est sympathique, assez diversifié.
Le temps des missions est franchement pas mal, et j'ai apprécié les personnages.
On s'implique facilement dans chaque chapitres afin de connaitre le fin mot de l'histoire.
Aucuns bugs en vue ! Enfin pour ma part.

Le côté négatif :

La jouabilité sur le clavier est franchement un enfer au début, j'ai été obligé de chercher sur les forums afin de pouvoir changer de munitions pour le lance-grenade, ou encore comment lancer les grenades. Sans parler de certaines touches de commandes qui ne sont pas intuitives. Enfin bref, vive la manette pour une fois !
L'espace l'inventaire qui est handicapant, surtout quand on a un boss qui demande à être équipé lourdement. Je pense notamment à Simons.
Le coup des herbes rouge et verte qui rapportent plus que deux herbes verte. J'avoue que je râle un peu trop sur ce coup-là, mais sérieux c'est pas cool quand on sait qu'on en trouve pas à chaque ruelles qu'on traverse.
Le graphisme, ce n'est pas laid, mais pas soigné non plus. Les personnages sont suffisamment détaillés, mais quand on regarde la texture de l'environnement on tique. Surtout quand on colle son perso' contre un mur, c'est assez frappant.
L'upgrade des compétences est... enfin voilà. Pas franchement bien foutue.
Et enfin, les armes. On n'a pas vraiment de choix, tout est prédéfinie.

Ma conclusion ~

Si j'apprécie ce jeux, je n'ai pas de frisson quand j'y joue. Si je devais comparer à mon dernier jeux en date qui est Alien Isolation, je dois dire que j'ai bien plus flipper et déposer les armes pour faire descendre la pression dans celui-là qu'avec Resident Evil 6. Je ne regrette pas de l'avoir acheté, c'est un bon passe temps qui à le mérite d 'avoir une durée de vie respectable. Il n'est pas parfait, il n'est pas aussi troublant ni aussi angoissant que ses prédécesseurs. Mais ça se joue bien malgré tout. Si tout le monde n'est pas d'accord pour dire que c'est un bon jeux, je préfère partir du principe que chaque licence ne sort pas forcément des diamants à chaque fois, et qu'il faut apprécier un jeu à sa juste valeur.

Amusez-vous bien ! ~
Fallout 4
80
Disons que pour poser les bases, je suis vraiment très fan de Fallout en général, les deux premiers étaient sympas, le 3 ème je l'ai fait de long en large, New Vegas est encore un cas à part.
Celui-ci est différent, je l'ai attendu impatiemment, (ceux qui ce rappellent du compte à rebours qui à donner de faux espoirs à des milliers de joueurs il y a quelques années doivent bien comprendre)
D'entrée de jeux, on incarne un perso dans un monde en guerre mais encore propre sur lui. On rencontre le fameux représentant des abris, ok, Pouf alarme, pouf explosions ! Et j'ai adoré car j'aime les explosions. Voilà.
Les choses sérieuses débutent après. Certes j'ai été faire un tour sur Nexus pour faire quelques emplettes, mais le jeux sans mods n'est pas non plus moche comme certains aiment autant le souligner. Faut dire que depuis que je connais Fallout je le vois mal sortir la palette graphique des FF pour donner un exemple, par contre je m'attendais à une améliorations des détails plus importantes. Ma première partie était ciblé sur le Rush, j'ai été à la moitié de ma quête principale, et en fait j'en ai eu marre alors j'ai recommencé (chose rare). Mais là, j'ai juste voulut m'amuser à faire de ma ville principale une espèce de bourgade immense, donc encore une fois encodage eheh
J'adore construire, le problème c'est que nous sommes stupidement limité par une foutue barre qui se remplie bien vite. Si on supprime certains éléments qui nous saoulent ca créer des bugs, Je ne parle même pas du système de déplacement en mode construction, ou de la difficulté à aligner des murs si on le fait à même le sol. "Stupide hobbit joufflue ! "
J'aime avoir du choix, j'aime bien les territoires proposés, mais ce monde est grand, bien trop grand ! Tellement que j'ai souvent la flemme de simplement me balader, (pas dans fallout 3), le côté dépravé, la débauche sexuel et les insultes à tout simplement disparu à mes yeux. Les conversations sont carrément moins morbides et amusantes que dans les précédents. L'humour noir est mort mes amis.. Les voix ne sont pas très convaincantes non plus.
Les ennemis sont au moins un peu plus compliqué à battre, les synthétiques et autre robots donnent une touche exotique et sont plus futuriste que dans les précédents.
Ca fait un bon moment que je n'y ai pas joué, car la flemme, oui la bonne grosse flemme de repartir à zéro car on avance plutôt lentement au début et c'est frustrant. Déjà que j'aime prendre mon temps là je suis servi ahah
En bref, pour finir mon pavé, Fallout 4 manque à mes yeux de ce piment qui me donnait envie de recommencer une partie dès que possible. L'histoire en général est sympas mais la quête principale n'est pas spécialement entraînante. Pas assez à mon goût en tout cas. Il y a du mieux et du moins bien, on sent que l'équipe à changer et par la même occasion l'ambiance du jeu.
Les points positifs et négatifs ne sont pas tous marqués, pas assez de place. Have a nice game !

Connettiti con il tuo account di IG

Instant Gaming manterrà privati i tuoi dati e non li venderà mai per fini commerciali