2 500 000+ followers
Mostra altro

1900/2700 Success

Ulfounet
Membro da: mag 11, 2016
Invia una richiesta di amicizia
18 amici
Vicow1800 pts
LazyDream1300 pts
Zarrawen1300 pts
MrMLDEG1200 pts
Comsie1100 pts
Bolo1000 pts
gamer-6709301000 pts
gamer-ac1a741000 pts
gamer-1d9f77900 pts
gamer-c05a7b900 pts
Alicia800 pts
gamer-06b6a3800 pts
gamer-71c02b800 pts
gamer-8d2554800 pts
gamer-c06769800 pts
gamer-6b9aa9700 pts
gamer-869f75700 pts
gamer-4d298f500 pts
28 giochi posseduti
2 recensioni pubblicate
Hearts of Iron IV: Cadet Edition
80
Le soft que j'attendais depuis une année et demie, est enfin sorti le 6 juin sur Steam et autant dire que mon avis bien que de 8/10 est très mitigé, j'entend par ça le fait qu'à mon goût il est sorti trop tôt, les arbres technologiques pour les chars sont certes sympas, mais manquent de profondeur, pourquoi ne pas avoir la possibilité de construire un terrain d'essai sur une province afin de pouvoir peaufiner le char recherché avant de le lancer en production, de fait, pour ceux qui comme moi favorisent les grands corps mécaniques pour manoeuvrer et qui donc utilisent les constructeurs de chars donnant un bonus de vitesse, pouvoir distribuer un point d'amélioration dans le moteur afin de gagner encore plus en vélocité.
De plus, si les plans de bataille sont un super concept à conserver absolument (ceux n'ayant pas touchés au III n'imaginent pas le temps perdu à déplacer ses divisions ainsi que ses QG), cependant lors de l'exécution d'un plan, les ordres de l'IA sont supérieurs à ceux donnés par l'humain ce qui produit certaines situations bien chiantes.
Côté aviation, le système d'as est vraiment une bonne idée avec ses buffs, cependant le système de génération des as gagnerais à être clarifié.
Les branches de la Marine sont vraiment bien et poussent à vouloir se doter d'une flotte de combat de taille respectable (environ 60 navires de surface pour ma part, dont généralement 4 CV) ce qui produit une effet contraire au III, en effet dans celui ci, on était tenté de laisser de côté la marine lorsque l'on était l'Allemagne par exemple, tandis que dans le IV, la marine si elle est bien protégée et bien utilisée peut provoquer d'immenses dégâts à n'importe quelle puissance navale.
Enfin les usines, si l'idée de limiter le nombre d'usines par province en fonction de la population, de la topographie... Peut paraître sympa, le reproche va plus à la manière de gérer, sur ce point, le III était bien mieux puisque l'on gérait nos usines de manière globale, je peux comprendre que la différenciation civile/militaire/navale joue pour beaucoup dans ce choix, cependant cela tend à rigidifier la gestion de celles ci au dépend d'une flexibilité qui existât pendant la guerre.
Enfin dernier point noir, mais présent dans tous les jeux de la catégorie, la rejouabilité n'est pas infinie, une fois qu'on a fait 2/3 parties avec chaque majeur, on a fait le tour du soft.

Connettiti con il tuo account di IG

Instant Gaming manterrà privati i tuoi dati e non li venderà mai per fini commerciali