800/2700 Success

alanoux
Lid sinds: jan 30, 2021
Stuur een vriendschapsverzoek
0 games op verlanglijst
Je verlanglijst is leeg. Voeg games toe en laat andere leden deze aan je geven!
0 vrienden
Je hebt nog geen vrienden op IG. Neem contact met ze op en vraag hen om de link naar hun publieke profiel.
0 games gekocht
Je hebt nog geen game gekocht. Bekijk de website en check onze prijzen! :)
2 reviews geschreven
Battlefield 5
60
j'ai aimé ce jeu, mais au bout d'un moment il a commencé a y avoir beaucoup trop de cheater, campeur, personne n’ayant aucun skill qui joue que au pompe ou au rocket.
Maintenant il n'y a aucune game sans que je vois ces personnes campeurs qui peuvent tirer a travers les murs.

je m'en suis moyennement vite lassé
ce qui rage vite car il meurt au bout de 5 seconds après le spwan par ces personnes qui tirent de l'autre bout de la map sans viser, mais je vous le conseil.

jouez en solo, si vous voulez faire du conquête, vous n'y arriverai jamais, les gens jouent les kills et non les zones ... vous êtes les cancers de ce genre de jeux ceux qui "jouent" comme ça ... retournez sur Call Of Duty

Battlefield est une licence que je suis un peu de loin sans pour autant ne pas être dénudé d'intérêt pour son contenu.
J'ai saigné et bien apprécié Bad Compagny 2, le 3,4 et le premier. Mais j'ai aussi jamais vraiment accroché Hardline qui pourtant avait tout pour plaire sur le papier. Sachant que je reste purement en solo, donc pas d'éléments de critique sur le multi/en ligne.
Je précise aussi que la qualité du jeu n'était pas en ultra.

Et du coup comment j'appréhende la venue de ce "cinquième" opus ?

Tout d'abord on repart durant la seconde guerre mondiale. Époque de l'histoire extrêmement intéressante et surtout des plus connu mais pas dans les détails. Et ce nouvel opus propose comme son prédécesseur une histoire à segment. Plusieurs petites histoires qui ont leur lot de bonnes et mauvaises choses et je ne parle pas du côté historique pour l'instant.

On va décortiquer les segments au nombre de 4.
"Sous aucun drapeau" offre une belle histoire de rédemption. On découvre des paysages très bien animés, chargé d'informations (merci les jumelles) et une vision global et lointaine des lieux. C'est propre, les éléments ne montrent pas de faiblesses ou presque.

"Nordlys" se déroulant en Norvège, offre un rendu météorologique excellent et ses lieux sont relativement sympathique à visité. L'histoire de celui-ci est aussi déchirante que puissante. Elle m'a d'ailleurs permis de re-découvrir des éléments de cette époque.

"Tirailleur" va quand à elle nous placer dans ce récit quasi oublié par tous, effacé pour ne pas avoir honte peut-être, sur l'histoire des tirailleurs sénégalais. Qui d'ailleurs pour moi sera le meilleur segment du jeu. Riche en action, émotions, révélateur et aussi car François Hollande a donné la nationalité à une vingtaine de membres, encore en vie, de cette unité.

"Le dernier tigre" change complétement et non sans déplaire. Nous passons du côté noir de la guerre. Nous incarnons une unité lourde nazi avec son rouleau compresseur de destruction le char Tigre.

Alors, BFV nous redonne la version du jeu de guerre par segment de BF1. C'est très intéressant, on peut donc se focaliser sur plus de péripéties condensé sur une courte période. La qualité du jeu de minimale à max et pas ultra est remarquable. Un petit "aliasing" de temps en temps mais c'est léger.
La diversité des armes trouvable sur le champ de bataille est intéressante. les ennemis sont variés avec diverses capacités et c'est une bonne idée qui donnera du fil à retorde par moment. Les maps sont en monde semi-ouvert, il y a tout de même beaucoup de couloirs et des scripts pour ne t'égarer ou pour éviter de foncer tête baisser et de "rusher" les niveaux.
A côté de ça, le jeu ne m'a pas offert l'expérience que BF1 ou ces prédécesseurs. Beaucoup trop d'infiltration qui se mélange trop vite à l'explosif. Le rythme est saccadé et on est vite perdu. Le premier segment est le meilleur exemple. Infiltration tout du long si jamais tu ne t'ai pas fait repéré avant, ce qui bien-sur devient très vite lourd à faire. La fin du segment on en parle pas, John Rambo s'est invité à la fête. Le dernier Tigre, offre une pluie diluvienne de missiles, roquettes, balles en tout genre plus vite que la saison des moussons de Asie du Sud.
Le deuxième offre une infiltration plus réfléchis est nécessaire pas toujours évidente étant donné que ces satanés hommes te voient arrivés à des kilomètres à la ronde. La seconde parti de ce segment est intéressante mais quelques fois un peu trop redondante sur ce que nous avons réalisé auparavant.
Mais les tirailleurs, ce segment est magique, il possède tout les éléments à sa juste dose. Un peu bourrin par moment, de la réflexion, de l'infiltration mais pas trop. Tout est à bonne dose et juste.

Au final, avec la réutilisation de son grand frère, une belle qualité d'image, des histoires prenantes, une gameplay abordable ; la gestion des affaires n'est pas au rendez-vous. Malheureusement, il y a peu de chance que je retourne m'éclater sur ce jeu.

Login met je IG account om door te gaan

We houden je gegevens privé en zullen nooit je gegevens verkopen voor commercieel geburik.