1 500 000+ followers
Mais comentários de clientes

1300/2800 Success

Poulpator
Membro desde: mar 25, 2014
Send friend request
0 jogos desejados
A sua lista de desejos está vazia. Adicione jogos para a pessoas oferecerem-no a si!
4 amigo(s)
Oldgaming Vince900 pts
gamer-6e9bc5800 pts
gamer-8bea1c700 pts
gamer-8fe2b7400 pts
41 jogo(s) adquirido(s)
5 comentário(s) publicado(s)
Castlevania: Lords of Shadow 2
70
Il y a de ça quelques années je m'étais laissé happer par l'univers sombre, et magnifique de Castlevania Lords of shadow.
Bien que n'étant pas exempt de défaut le jeu nous proposait une balade rythmée dans des décors gothiques vertigineux.

C'est donc peu dire que j'attendais cette suite avec impatience. Las, qu'elle ne fut pas déception..
Le jeu démarre plusieurs siècles après les événements de son prédécesseur, en nous plaçant dans la peau d'un certain Dracula en plein XXIème siécle. Une idée qui au premier abord a tout pour séduire le chaland.

Malheureusement, notre personnage est dépouillé de ses attributs principaux dès la première demi-heure de jeu. Prétexte (facile) à la mise en place d'une quête de pouvoir comme on en ingurgite tant dans le jeu vidéo d'aujourd'hui.
C'est ainsi que notre "Prince des Vampires" sous tranquillisant va se voir promener entre l'époque contemporaine, mais également son passé. L'occasion d'en apprendre un peu plus sur ce qu'il s'est produit entre les deux épisodes, mais aussi le pourquoi du comment notre valeureux Saigneur sanguinaire s'est vu réduit à l'état de brebis galeuse unijambiste.

Les phases dans le passé sont semblables au premier opus. Un mélange de plate-forme action, d'exploration et de résolution d'énigmes dans des décors toujours plus grandioses.
Le problème vient plutôt du présent, et de ses phases d'infiltrations horripilantes. Notre personnage étant trop faible pour se mesurer à un lance grenade sur patte, on se doit de la jouer discret. Pourquoi pas, seulement le gameplay ne s'y prête pas vraiment, et ses scènes reviennent bien trop souvent.

Tout cela est d'autant plus regrettable que l'histoire se laisse suivre avec plaisir grâce à une mise en scène agréable, et à un bon sens du rythme. Ajoutez à cela la musique épique, les superbes panoramas, et le jeu s’avérera plaisant à finir pour quiconque sera prêt à passer outre les regrettables séquences de cache-cache.

Comptez 12 à 15h de jeu en fonction du niveau de difficulté (ni trop, ni trop peu), et réjouissez-vous : le jeu tourne très bien sur les config' modestes.
Dark Souls 2
100
Dark Souls 2 aura fait couler beaucoup d'encre. Entre ceux qui le trouvent moins bon que son prédécesseur, et les autres, qui le trouvent simplement différent. Cependant vous en trouverez bien peu qui de bonne foi pourront vous dire que DS2 est un mauvais jeu. Et pour cause, s'en est un excellent.

Gameplay toujours aussi exigeant, et gratifiant. Offrant encore plus d'armes, de stats, de sorts que son grand frère. Il y en a pour tous les goûts. Que vous souhaitiez la jouer guerrier blindé de la tête au pied, prêtre spécialisé dans les armes à deux mains, sorcier à l'arc, assassin pyromancien etc.. Vous modelez votre personnage selon votre façon jouer. Pas le contraire.
On retrouve également le level-design ouvert propre à la série. Plusieurs chemins s'offrent à vous dès le départ, et même si on perd le côté open-world du premier épisode au profit d'une construction en niveau, on y gagne en variété.
Les différents niveaux se suivent mais ne se ressemblent pas, et offrent de magnifiques panorama. Le travail de design est remarquable et porte littéralement le lore ainsi que l'histoire. Une histoire somme toute classique mais dans un univers riche qui, bien que difficile d'accès, mérite d'être découvert.
Qui plus est le jeu a franchi un cap techniquement. Cette version pc est très propre, et tourne sans aucun problème sur des config' milieu de gamme. Version PC oblige, un petit tour sur le net, et en 5mn vous pourrez encore grandement embellir grâce au mod GeDoSaTo.

Mais alors où sont les défauts ?
La BO pas franchement marquante. Les combats de boss pas toujours très inspirés (trop de boss tue les boss), l'aspect pvp pas toujours équilibré (et un netcode aléatoire).

Mais franchement, cela doit-il vous empêcher de parcourir Drangleic ? Absolument pas. Si vous aimez les jeux un peu velus alors Dark Souls 2 est riche, profond, prenant, gratifiant, exigeant, et il vous procurera des heures et des heures de plaisir.
Lords of the Fallen
70
Grand fan de la saga des Souls, je me trouvais un peu sur ma faim après la sortie du dernier DLC pour Dark Souls 2 en septembre dernier, et bien loin du tant attendu Bloodborne.
C'est donc dans cet esprit de "palliatif" que j'ai sauté tel un affamé sur ce Lords of the Fallen, et je n'en suis pas mécontent.

Le jeu prend place dans un univers dark Fantasy à mi-chemin entre Diablo et Warhammer. Un design classique, un peu vu et revu de par chez nous, mais force est de constater : magnifiquement travaillé.
Le jeu est très beau, et pour peu que votre configuration suive vous en prendrez plein les mirettes.
Petit bémol cependant, le jeu est gourmand, et peu afficher un frame-rate un peu souffreteux si vous décidez d'activer certaines options (notamment la PhysiX) sans avoir une carte musclée derrière.
Point de vu gameplay, si les movesets, le mapping des touches, et le système de jeu font irrémédiablement penser à Dark Souls, le jeu s'avère bien différent de son modèle.
Beaucoup moins nerveux, et rapide, mais plus brutaux, et tout aussi exigeants. La moindre erreur peut se payer très cher. Heureusement le jeu est rarement pris à défaut, et on ne peut guère s'en prendre qu'à soi-même en cas de décès prématuré.
Soyez prudent, appliquez vous, et tout se passera très bien pendant les 15-20h de jeu de votre premier run.
Pour la suite, un mode NG+ est disponible, rendant le jeu un petit peu plus difficile (mais seulement un peu).
Le plus intéressant restant probablement de s'essayer à un nouveau type de personnage parmi les 3 archétypes du genre : Guerrier, Assassin, Paladin.
Du classique disait-on.
On a donc un jeu au gameplay efficace, relativement profond. Un univers sombre et plaisant à l'oeil. Une durée de vie plus qu'honnête.
Reste une ambiance sonore discrète, pas déplaisante, mais pas spécialement remarquable.
Un level design plutôt linéaire, malgré quelques raccourcis.
Et une histoire anecdotique, da
Mais comentários de clientes

Conecte-se com sua conta IG

Criando sua conta permite visualizar o seu cartão alguns segundos imediatamente após a compra, mas também para obter a história dos seus pedidos anteriores em poucos click's.