Layers of Fear (2016)

Layers of Fear (2016)

Steam
En stock
Téléchargement digital
20€
-88%
2.45€

À propos

Vous prenez un autre verre alors que la toile vous domine. Une lumière vacille dans un coin. Vous avez créé d'innombrables œuvres d'art, mais jamais rien... de tel. Pourquoi ne pas l'avoir fait avant ? Cela semble si évident après coup. Vos amis, les critiques, les commanditaires, bientôt ils verront tous. Mais il manque encore quelque chose… Vous relevez la tête, surpris. Cette mélodie… C'était du piano ? On aurait dit son toucher… Mais non, ce serait impossible. Elle est par...
Voir plus
Développeur:
Editeur:
Date de sortie:
Notes récentes Steam:
Très positives (20)
Toutes les notes Steam:
Très positives (11440)

Éditions

Layers of Fear (2016)

Edition standard

  • Layers of Fear (2016)
  • -5 de plus
    plus en description...
20€
-88%
2.45€
Layers of Fear: Masterpiece Edition

Masterpiece Edition

  • Layers of Fear
  • Layers of Fear: Inheritance
  • -3 de plus
    plus en description...
21€
-48%
11.11€
Hors stock

Ajouter des extensions

Layers of Fear: Inheritance
Hors stock

Visuels

Description

Vous prenez un autre verre alors que la toile vous domine. Une lumière vacille dans un coin. Vous avez créé d'innombrables œuvres d'art, mais jamais rien... de tel. Pourquoi ne pas l'avoir fait avant ? Cela semble si évident après coup. Vos amis, les critiques, les commanditaires, bientôt ils verront tous. Mais il manque encore quelque chose…

Vous relevez la tête, surpris. Cette mélodie… C'était du piano ? On aurait dit son toucher… Mais non, ce serait impossible. Elle est partie. Ils sont tous partis.
Dois me concentrer. Combien de temps pour arriver à ce stade ? Trop longtemps, mais ça n'a pas d'importance. Fini les distractions. C'est presque fini. Vous le sentez. Votre création. Votre Grand œuvre.

Oserez-vous aider à peindre un véritable chef-d'œuvre de l'effroi ?Layers of Fear est un jeu d'horreur psychédélique à la première personne, très orienté vers l'histoire et l'exploration. Plongez profondément dans l'esprit d'un peintre fou et découvrez le secret de son aliénation tout en parcourant un vaste manoir de l'ère victorienne à l'apparence toujours changeante. Découvrez les visions, les peurs et les horreurs qui étreignent le peintre et terminez le chef-d'œuvre qu'il a cherché si longtemps à créer.
Fonctions :

• Horreur psychédélique : la psychose induit une modification complète de l'apparence de votre environnement à chaque mouvement de la caméra.
• Décors victoriens : explorez le monde du jeu inspiré par les tableaux de maîtres, l'architecture et les décors du 19e siècle.
• Art classique et original : de nombreuses œuvres d'art et de musique originales renforcent l'histoire et l'environnement.
• Exploration orientée vers l'histoire : seule l'exploration du manoir vous permettra de découvrir les détails du passé sombre et tragique du peintre.

Configurations

minimale*

  • OS *: Windows 7
  • Processor: Intel Core2 Quad Q8400
  • Memory: 4 GB RAM
  • Graphics: NVIDIA GeForce GTX 560 1GB / Radeon R7 250X 1GB
  • DirectX: Version 11
  • Storage: 5 GB available space
  • Additional Notes: Supported Gamepads: Microsoft Xbox 360 Games for Windows (Wired), Microsoft Xbox One Controller (Wired), Sony PS4 DualShock 4 controller (wired), Steam Controller

%% commentCount %% commentaires

%% comment.date|fromNow|capitalize %%
Signaler

Tests des joueurs

10
Note du jeu basé sur 71 tests, toutes langues confondues

Les plus récents

C'est un très bon jeu, très beau graphiquement pour son année. Il fait très peur et est même plutôt dérangeant par moment. Il est certes court mais sa durée de vie et suffisante par rapport a son gameplay.
  • Graphisme
  • Histoire
  • Une bonne dose de frisson et de peur
  • Répétitif sur les derniers chapitres
Super jeux!

Le jeux commence des le début mais il fini assez tôt, mais sinon l'ambiance et le gameplay pur est incroyable. Un peut chiant le système des portes...

Achetez le jeux , vous n'allez pas le regretter
  • Graphique
  • Court
Survival-Ikea, menuisage-horror, mais qu'est-ce que c'est?

Ce jeu ne mettra pas tout le monde d'accord. À commencer par la nature même du sujet: pour beaucoup, ce jeu n'est pas un jeu. Je suis plutôt de cet avis, le considérant davantage comme un concept. Car contrairement aux toiles qui hantent les interminables couloirs qu'il vous demandera de traverser, Layers of fear est abstrait et inachevé.

Dans la pratique brute, il s'agit d'un walking simulator agrémenté d'un système d'ouverture de portes et de tiroirs (sachant que si vous souhaitez ramasser tout les collectibles et connaître l'histoire dans son entièreté, vous ferez autant l'un que l'autre). Et en théorie, il s'agit d'un expérience narrative anxiogène et, sur cet aspect, c'est assez réussi bien qu'inégal. Comprenons nous bien, ce jeu ne met pas en état d'alerte absolue, vous ne courrez pas pour sauver votre vie virtuelle et la notion de peur est relative, dépendante de votre sensibilité et donc de votre subjectivité. Layers of fear n'est pas un survival horror, vous ne compterez pas vos munitions, vous n'aurez d'ailleurs pas à vous défendre physiquement et d'une manière plus générale, vous n'aurez pas à survivre. C'est d'ailleurs un des points qui lui est couramment reproché : on ne meurt pas. Il est possible, à de rares moments, de se faire attaquer et de sombrer dans une autre strate de votre inconscience mais jamais cela ne se traduit par un game-over. Pour certains, ce simple fait, supprime toute possibilité de ressentir de la peur. Je ne suis absolument pas d'accord. En effet, vous ne ressentirez probablement pas la peur de mourir, mais dans ce contexte, ce n'est pas le but recherché. Je dirais même qu'en ce lieu imprégné d'affliction et de solitude infinie, la mort est une échappatoire, nous en priver, c'est nous ôter l'espoir. Reste alors une peur autre, celle de demeurer dans ce cloaque où le temps et l'espace sont affranchis des contraintes de notre monde.

Cependant, distiller la peur n'est pas une mince affaire, et les développeurs cèdent à la facilité, en balançant brusquement sous nos yeux endormis... des pommes... et en malmenant par la même occasion nos oreilles. Une surabondance de jump-scare, que d'aucuns oseront qualifier de putassiers, va en effet avoir un impact concret sur la régularité de votre rythme cardiaque, mais, messieurs les développeurs, c'est de la surprise que nous ressentons et non pas de la peur, sinon celle de sombrer dans un inconfort plus grand encore. Leur fréquence est par moment telle que la pression n'a pas le temps de retomber. Ajoutez à cela que les apparitions ne représentent aucune menace et seuls vos tympans vous supplieront de les sortir vite de là. Subsistent tout de même des éléments de mise en scène franchement réussis. Notamment lorsque les changements de décors se produisent hors champ, profitant de mouvement de caméra dont vous êtes à l'origine. Un cadreur ignorant tout du script endurant les élans de folie créative d'un réalisateur dément. Le résultat est étourdissant et, si vous êtes un tant soit peu masochiste, réjouissant. Ces passages synthétisent la stratégie mise en place pour vous rendre vulnérable et donc apeuré : la privation de vos repères dans l'espace. Vous êtes au cœur de cette machine de torture psychologique et la seule option qui vous est proposée si vous désirez en savoir davantage sur l'histoire est d'avancer dans ce dédale vivant, en mutation constante, et de subir.

Le scénario donc, se suit et se trouve être approprié à l'expérience malgré la symbolique lourde qui appesantit son propos. Son déroulé en revanche pose problème. Les informations vous sont données au compte-gouttes et si certaines se trouvent immanquablement sur votre route ou sont signalées par un marquage sonore, la majorité est dissimulée derrière les très nombreuses portes de placards et dans leurs innombrables tiroirs. J'ai la forte impression d'avoir observé les trois modèles de meubles représentés dans le jeu sous tous les angles et, avec un petit talent de menuisier Ikea, je vous les fais sur commande les yeux fermés. Voilà, à mon sens, l'une des anomalies majeures du jeu. En soi, dans la pratique, au-delà de l'aspect atrocement répétitif de l'entreprise, son exécution est terriblement laborieuse manette en main dès que plusieurs compartiments se trouvent être voisins. Et le temps qu'il vous faudra parfois accorder à essayer de faire preuve d'une précision extrême et d'une patience sans faille pour aboutir à l'ouverture, en apothéose, d'un tiroir ne se justifie en rien par la maigre trouvaille. Les bribes de souvenirs, courriers et autres correspondances se trouvent, ça et là, éparpillées hasardeusement sans prendre en compte les possibles intentions du joueur, rien n'attirera son regard sur un tiroir plutôt qu'un autre. Dénicher tous les renseignements n'étant pas nécessaires à la compréhension globale de l'œuvre, à moins de courir après les trophées ou d'être atteint par un quelconque autre trouble, vous préférerez continuer votre route pour profiter de la générosité de la mise en scène à défaut de quoi le rythme en pâtira lourdement.

La durée de vie étant déjà courte, certains pourraient être tentés de l'allonger artificiellement par ce biais et admireraient alors un tout autre jeu : rien de moins que la meilleure simulation d'ouverture de meubles, car sans concurrence. Objectivement, il n'y a pas mieux pour se mettre en gaieté. En raccourcissant sa durée de vie nous en faisons grandir sa qualité et préservons par la même occasion "l'unité d'effet" (merci Mr Poe). Il s'agit de vivre l'expérience d'une traite, de s'immerger totalement et de n'en ressortir qu'une fois l'histoire close avec un souvenir dense et complet, jamais corrompu par la réalité.

Vécu de la sorte et dans ses meilleurs moments, Layers of fear est une odyssée cauchemardesque, sensoriellement riche et vertigineuse, dans les enchevêtrements des réminiscences et psychoses d'un esprit égaré. Et c'est beaucoup plus cool que de se réveiller un dimanche dans les rayons de But en redescente d'acide.

  • La mise en scène par moment
  • Teeeellement de jump scares...
  • beaucoup d'experimentations peu concluantes
  • je rêve de tirroirs maintenant
Incroyable j'ai galéré car il fait vraiment peur en Twitch en live et vraiment incroyable je vous le conseille de le télécharger le plus vite possible et pas chère en plus donc sauté sur l'occasion !!!
  • Horreur
  • Graphiste
  • Histoire
Un jeu plein de suspense, de logique.. J'ai adoré le gameplay pour ma part, je trouve sinon malheureusementle jeu assez court mais du moins assez long pour passer un bon moment . C'est donc un jeu +++ approuvé selon moi .
  • Suspense
  • Captivant
  • Bon Gameplay
  • Assez Court
Ce jeux nous plonge dans une atmosphère effrayante, l'histoire est prenante et intéressante car loin d'être absurde comme certain jeux d'horreur. Le jeux ce base sur l'ambiance et pas les sceamers pour faire peur. recommande
  • Ambiance pesante
  • histoire imerssive
  • un peu court
Hey, C'est un jeu hyper cool avec de bons graphismes et surtout une bonne ambiance (aucun screamer tout est sur l'ambiance). Vraiment le top pour une soirée horreur sans se faire hyper peur. Je recommande !
  • Ambiance
  • Graphisme
Sans doute le jeu le plus marquant auquel j'ai pu jouer. On avance dans le jeu avec l'envie de voir toujours plus loin, voir ce que le jeu à encore a nous offrir.
Il nous fait tourner la tête, il nous fait frissonner et son ambiance ainsi que ça bande son nous immerge complètement dans son univers.
Juste un grand bravo pour ce Chef-d'œuvre !
  • Immersif
Personnellement j'ai assez bien aimé le jeu mais le problème c'est que j'ai pas peur de se j'hors de jeu donc je suis déçu par cela sinon pour les amateurs d'horreur le jeu est bien

Donc je vous le conseille clairement
Jeu agréable, très beau graphisme, en même temps, 2016 !
Plusieurs screammers qui font monter l'adrénaline mais sinon super jeux. Il faut faire attention au details si l'ont souhaite avoir l'une des trois fins possibles.
  • Graphismes siuperbes
Super jeux un bon Survival horreur , scenario très bien écrit je recommande a 100%.
Graphisme au top pour un jeux ne prenant pas beaucoup de place dans le disque dur .
Les déplacements sont un peu lent dans le jeux , la musique est parfois très forte .
  • beaucoup de suspense
  • deplacement un peu lent
Personnellement, je n'ai rien à dire. Des super graphismes ! Une histoire incroyable ! Le DLC qui nous apprend un peu plus sur le personnage principal via sa fille. Et surtout très intuitif ! Je vous le recommande !
  • Les graphismes
  • L'histoire
  • DLC intéréssant
Layers of Fear est clairement un jeu totalement atypique, psychédélique, tordu, surnaturel et j'en passe !
Donc vous êtes averti, si vous avez envie d'un jeu qui sorte de l'ordinaire alors foncez !
J'ai hésité avant de le prendre par crainte que ce soit sans âme et trop film d'horreur et je n'est pas été déçue, ce n'est pas le cas !
Je tiens à donner ici mon ressenti qui est très subjectif et je n'ai pas forcément les réponses à cette aventure qui croyez moi est difficile au final pour remettre le tout dans les bonnes cases. Quoi qu'il en soit le contenu additionnel est primordial car la fin est réellement abrupte.
Certes, vous comprenez rapidement que vous incarnez un peintre fou ou skyzophrène, peu importe... Pour moi j'ai eu le sentiment que l'on revivez des souvenirs du peinte car vous devez récréer un tableau avec des objets peu communs mais tout ceci en vous baladant dans votre maison et en découvrant l'histoire avec votre femme et votre enfant... il vous faudra donc lire tous les documents que vous trouverez.
Vous découvrirez la descente aux enfers du peintre dans sa folie et surtout les conséquences sur sa femme et sa fille...
J'ai adoré déambuler dans la maison car lorsque je me retourne la pièce à changé, le tableau se transforme, quelque chose apparaît ou disparaît ! j'ai sursauté un nombre incalculable de fois.
Ce jeu est inclassable, entre le thriller psychologique, le paranormal, le walking simulator, il est tout cela est bien plus encore.
A JOUER DANS LE NOIR TOTAL !

Pour résumé :

Les +

- Vous aimerez l'ambiance,
- L'histoire atypique et barrée,
- La musique,

Les -

- La durée du jeu on en veut plus ou une suite ! bon ok je l'a fini en 10H DLC inclus mais j'ai tellement adoré ce jeu que j'aurais aimé qu'il dure 15 heures de plus !
- Le DLC obligatoire pour finaliser l'histoire
  • L'ambiance
  • L'histoire atypique
  • La musique
  • La durée du jeu environ 10h avec le DLC
Layers of Fear est un jeu magnifique traitant de la folie maladive d'un peintre, prêt à tout pour terminer sa plus grande oeuvre.
Le jeu est de type exploration/horreur. Bien qu'il ne se passe pas énormément de choses et que la plus grosse partie du jeu est simplement de l'exploration pure et de la recherche, il sait donner quelques frayeurs.
Plusieurs jumpscares inattendus sont de la partie, et certains sont même totalement optionnels.
Le point négatif que je pourrais donner est sa durée de vie, qui est de seulement 3h voir 4h en recherchant partout. Mais tout est relatif, car je pense qu'une histoire plus longue aurait été chiante.
  • Graphismes au top, surtout avec Unity
  • Durée de vie
Flemme de faire un long compte rendu, mais en gros les graphismes sont bons, l'histoire il faut vraiment s'y intéresser pour comprendre et aimer je pense. Mais l'énorme défaut c'est la durée de vie qui est vraiment pitoyable (5 heures sans le dlc), mais bon après pour le prix ça passe, une petite pensée aux gens qui ont quand même acheté ce jeu à 21e
  • Graphismes
Très bon jeu fait par un studio fort sympathique ! J'ai été très fan du jeu principale mais moins du DLC qui nous fais pas mal d'aller retour je trouve , mais l'ambiance et l'histoire sont vraiment une pur merveille.
  • ambiance
  • histoire
  • l'intelligence de certaines mise en scène
  • DLC moins bon
Pour les amateurs de frisson pur vous n'allez pas être déçu, le jeu est fluide, l'ambiance est glauque, les effets sonores sont impressionnants, on est en immersion totale.
Dommage que la durée soit courte
  • graphisme
  • musique
  • effet sonore
  • ambiance
  • la durée
C'est un jeu vraiment prenant et effrayant... La tension est intense pendant tout le jeu.
le graphisme est super, la bande son est excellente et le tout est bien synchronisé. On ne sait jamais ce qui peut arriver ! J'ai adoré.
  • graphisme
  • tension
  • histoire
  • trop court mais un super jeux parait toujours trop court !
J'adoooore ce jeux, il est tellement beau graphiquement, on ne voie pas ou très très peu les changement de décors derrière nous. Best jeux d'horreur pour ma part jusque la. J'en est tester peu certes, mais celui ci reste l'un des meilleurs a mon gout, Magnifique *.*
  • Graphisme
  • Histoire
  • Un poil court meme si on peut recommencer l'histoire mainte et mainte fois
Layers of Fear est un jeu juste magnifique. Les graphismes sont très beau ainsi que la mise en scène. Certains jumpscare sont abusifs mais en soit le jeu reste palpitant.

→ Le DLC est tout aussi bon, à ne pas louper!
  • Mise en scène.
  • Histoire riche.
  • Personnage intéressant.
  • 3 fins disponibles.
  • Jeu un peu court.
  • Jumpscare parfois abusifs.

Les meilleurs

Signaler
%% review.created_at|date_format('Do MMMM YYYY') %% Jeu acheté sur IG

Les plus récents

Signaler
%% review.created_at|date_format('Do MMMM YYYY') %% Jeu acheté sur IG
Signaler
%% review.created_at|date_format('Do MMMM YYYY') %% Jeu acheté sur IG

Il n'y a pas de review dans votre langue