ARK: Genesis Pase de Temporada DLC
11.98€ Acheter
2 500 000+ followers
Afficher plus
Dernières reviews
Tom Clancy's Ghost Recon: Breakpoint
50
Après 44h de jeu en moins d'une semaine, je pense pouvoir donner mon avis. Je suis arrivé au 3ème acte donc la moitié du jeu.

L'histoire n'a aucun intérêt, comme bien souvent dans ces jeux-là. D'ailleurs, si vous jouez comme moi, c'est-à-dire effectuer d'abord les quêtes secondaires, celles des factions et choper le meilleur matos possible avant de commencer l'histoire, vous ne devriez pas avoir trop de difficulté à progresser dans la campagne.

Jace Skell ressemble à une version vieillie de Pagan Min. Très perturbant. Quant à Walker, c'est le méchant de service qui a pété un plomb et veut tuer les Ghost...Super, Michel !

Nous sommes très loin de Wildlands dans l'approche du gameplay. Ici, il s'agit davantage d'un mix entre The Division 2 et un Far Cry récent. Au revoir le réalisme stratégique et exigeant des anciens Ghost Recon. Breakpoint est plus accessible et orienté scénario. Ubisoft a sans doute voulu rendre sa licence plus grand public et s'est lamentablement ramassé car j'ai lu aujourd'hui qu'ils allaient, au printemps, effectuer une refonte en profondeur du gameplay pour le rapprocher de Wildlands.

La prise en main est loin d'être optimale, surtout à cause des bugs en pagaille qui pourrissent l'expérience de jeu. Appuyer 2 fois pour que l'avatar comprenne qu'il doit monter l'échelle ou prendre un objet, c'est lourd ! Et encore, il faut être bien placé au pixel près sinon c'est mort. Cela se ressent surtout quand plusieurs objets sont très proches et que l'on en veut un bien précis. Crise de nerfs assurée. Je conseille tout de même d'y jouer au clavier/souris. C'est plus précis.

Enfin, je vais m'attarder sur certains points que je considère comme particulièrement agaçants : les gémissements incessants des civils dès qu'on passe près d'eux...Aaarrrgh, une torture pour mes nerfs et mes oreilles. Si seulement on pouvait les faire taire. Quand ils sont près des terroristes, ils ne bronchent pas mais dès qu'on les approchent, ils chialent comme des madeleines alors qu'on vient de les sauver, sans parler du fait qu'ils nous envoient balader vertement pour la plupart !!! Crétins de pnj ingrats !!!

Créez votre compte IG pour continuer

Vos données ne seront jamais utilisées ou revendues à des fins commerciales.