2 500 000+ followers
DLC
Total War: Attila - The Last Roman background
Total War: Attila - The Last Roman DLC

Total War: Attila - The Last Roman

Steam
Hors stock
Prix de vente conseillé: 17€
-50%
8.57€
Recevoir un e-mail lors de la remise en stock
Prévenez-moi !
Cette extension requiert le jeu de base
Total War: Attila
6.63€
+
Attila - Age of Charlemagne Campaign DLC
4.87€
+
Total War: Attila - Longbeards Culture Pack DLC
3.49€
+
Total War: ATTILA - Empires of Sand Culture Pack DLC
3.99€
+
Total War: ATTILA - Viking Forefathers Culture Pack DLC
2.99€
+
Attila - Slavic Nations Culture Pack DLC
3.81€
+
Total War: ATTILA: Celts Culture Pack DLC
3.23€
+
Total War: ATTILA - Blood & Burning DLC
Hors stock
+
Total War: Attila - The Last Roman DLC
Hors stock
107€ 29.01€
Acheter le pack
Total War: Attila - The Last Roman screenshot 1 Total War: Attila - The Last Roman screenshot 2 Total War: Attila - The Last Roman screenshot 3 Total War: Attila - The Last Roman screenshot 4 Total War: Attila - The Last Roman screenshot 5
- Nouvelle carte de campagne immense
- Nouvelle faction « Expédition » avec de nouvelles fonctionnalités
- 5 factions jouables, avec de nouvelles unités, technologies et bâtiments supplémentaires
- Un nouveau défi de campagne fondé sur une histoire dramatique
Nous sommes en l'an 533. Au cours du siècle précédent, l'empire romain d'Occident a été rayé de la surface de la Terre.
Néanmoins, la gloire maintenue par l'ultime bastion de Rome réside dans l'empire romain d'Orient. Cette puissance toujours illustre rêve de récupérer sa grandeur perdue.
L'Empereur Justinien a compris qu'il ne lui reste qu'un pari risqué, une entreprise hasardeuse et semée d'embuches pour reprendre ce qui lui revient de droit, et pour reconquérir l'Occident avant que tout ce que Rome représentait autrefois disparaisse dans l'oubli. Avec les royaumes barbares à présent établis et prospérant dans toute la Méditerranée, la tâche s'annonce colossale. Il n'y a qu'un seul homme capable de mener une telle expédition.
Ancien garde du corps de son père, grand héros de la bataille de Dara, celui qui est parvenu à réprimer la sédition Nika, Bélisaire constitue l'espoir final d'un empire agonisant, le dernier des vrais Romains.

Le pack de campagne Le Dernier Romain est une extension épique pour Total War™: ATTILA, offrant une expérience basée sur les missions et la narration, dans une toute nouvelle carte de campagne très détaillée sur fond de mer Méditerranée.
En tant que joueur de Total War™ initié, vous devrez vous glisser dans la peau de Bélisaire et de son expédition romaine, pour revendiquer les anciens territoires de Rome aux mains des forces farouches et hostiles.
La lutte pour accomplir votre devoir envers l'empereur Justinien s'illustrera dans une série de nouveaux événements de l'histoire et missions. L'empereur, l'impératrice, ainsi que votre propre épouse, Antonina, se disputent votre attention, exigeant de vous des services ardus et contradictoires. En accomplissant ces tâches, vous obtiendrez les soldats et provisions dont vous avez besoin, mais si vous offensez la mauvaise personne, cela fragilisera grandement l'Expédition.
Autrement, vous pouvez déclarer l'indépendance et tenter de rétablir l'empire romain d'occident sous votre propre bannière, en quête d'une gloire et de l'immortalité loin de la cour de Constantinople.
Resterez-vous loyal envers la vision de Justinien à reprendre Rome des mains barbares ? Ou suivrez-vous votre propre chemin, en vous proclamant nouvel empereur de l'Occident ?

La carte de campagne du Dernier Romain est une immense reconstitution hautement détaillée de l'Europe centrale en 533,elle comprend 35 provinces s'étendant dans plus de 100 régions, y compris l'Italie, l'Afrique du Nord, l'Espagne et la France.

Le Dernier Romain offre cinq factions jouables : la toute nouvelle Expédition romaine, mais également les Ostrogoths, les Vandales, les Francs et les Wisigoths, chacune possède ses propres traits de faction ainsi qu'une nouvelle position de départ sur la campagne.
Le royaume des Vandales est menacé par les rebelles de Sardaigne et le danger romain qui se rapproche, pendant ce temps, le royaume ostrogoth est paralysé par sa propre reine proromaine, et par les requêtes d'une alliance impossible. Ces deux peuples cherchent à consolider leurs frontières et à tirer profit des terres italiques riches et fertiles. Néanmoins, la réputation de Bélisaire est connue de tous, et ils savent qu'un animal acculé se battra jusqu'à la mort.
Pour les Francs et les Wisigoths, le retour des Romains représente une opportunité. Tous deux sont en plein essor, dynamisés par une vigueur juvénile et une soif de conquête. À présent, l'heure est venue pour eux de s'étendre ; avec les autres grandes puissances occupées par les conflits pour le contrôle de la lointaine Afrique, l'Europe est à portée de leur main, attendant un nouvel empire qui surpassera la grandeur de Rome !

En plus de structures de l'armée revisitées, les factions principales du Dernier Romain comprennent également les nouvelles unités suivantes.
- Bucellarii (gardes de cavalerie)
- Foederati (infanterie de bretteurs)
- Skutatoi (infanterie de bretteurs)
- Antesignani (infanterie de bretteurs)
- Limitanei (infanterie de lanciers)
- Lances Skutatoi (infanterie de lanciers)
- Skutatoi à hache (infanterie à la hache)
- Gardes à la hache bucellarii (infanterie à la hache)
- Cataphracti (cavalerie de choc)
- Clibanari (cavalerie de choc)
- Bucellarii (cavalerie de choc)
- Cavalerie foederati (cavalerie de mêlée)
- Archers à cheval fœderati (cavalerie lance-projectiles)
- Hippo Toxotai (cavalerie lance-projectiles)
- Cavaliers vandales (cavalerie de mêlée)
- Cavalerie vandale noble (cavalerie de mêlée)
- Vandali comitatus (cavalerie de choc)
- Maures enrôlés (infanterie de lanciers)
- Nobles bretteurs vandales (infanterie de mêlée)
- Sagittarii (infanterie lance-projectiles)
- Sagittarii d'élite (infanterie lance-projectiles)
- Ballistarii (infanterie lance-projectiles)
- Iuvenes (infanterie de mêlée)
- Milites (infanterie de bretteurs)
- Milites à lance (infanterie de lanciers)
- Milites comitatenses (infanterie de bretteurs)
- Milites Comitatenses à lance (infanterie de lanciers)
- Vétérans (infanterie de bretteurs)
- Vétérans à lance (infanterie de lanciers)
- Domestici (infanterie d'élite)
- Scholae (cavalerie d'élite)
- Comes (unité de généraux)
- Javeliniers (escarmouche de base)
- Javeliniers nobles (escarmouche d'élite)

Le pack de campagne Le Dernier Romain comprend de nombreuses nouvelles technologies et bâtiments.

L'Expédition romaine affiche un arbre de technologies romaines largement modifié, avec 20 nouvelles technologies, et un tout nouvel arbre de bâtiments spécifique à cette faction.
Si l'indépendance est déclarée, les options de bâtiments de l'Expédition reprendront le style romain traditionnel, qui correspond davantage aux ambitions d'un empereur arriviste et usurpateur.
Les autres factions jouables possèdent également une combinaison de technologies et bâtiments de l'empire romain d'Occident mais aussi des barbares.

Date de sortie

Configuration minimale*

  • OS: Windows Vista*
  • Processor: Intel Core 2 Duo 3 GHz
  • Memory: 3 GB RAM
  • Graphics: 512 MB NVIDIA GeForce 8800 GT, AMD Radeon HD 2900 XT or Intel HD 4000
  • DirectX: Version 10
  • Storage: 35 GB available space
  • Configuration recommandée*

  • OS: Windows 7*
  • Processor: 2nd Generation Intel Core i5 • RAM: 4 GB
  • Memory: 4 GB RAM
  • Graphics: 2 GB NVIDIA GeForce GTX 560 Ti or AMD Radeon HD 5870
  • DirectX: Version 11
  • Storage: 35 GB available space
  • *Les tags et configurations sont à titre informatif
    Partager ce jeu avec vos amis...
    Whatsapp Copier le lien

    Créez votre compte IG pour continuer

    Vos données ne seront jamais utilisées ou revendues à des fins commerciales.